Coralie et Alexandra : focus sur leurs retards récurrents

Cela n’aura pas échappé aux membres du Master CNCM, Coralie Bernard et Alexandra Ollivier éprouvent les plus grandes difficultés à arriver en cours à l’heure. De quelques minutes à une journée entière, ces retards sont variables et parfois (rarement) justifiés. L’IFOP vient de publier les résultats de son enquête sur le sujet.

Des experts s’expriment sur le sujet

Il est 8h, ce mardi matin, lorsque les élèves de M2 CNCM entrent en classe. Les traits tirés, les yeux embués, le cours débute. Pourtant, deux élèves manquent à l’appel : si Coralie arrive finalement après 8 minutes de retard, Alexandra, elle, ne se montrera que pour le cour suivant, à 14h. « Vous voyez, je suis à l’heure pour ce cours. C’est le seul moyen que j’ai trouvé », nous glisse Alexandra.

Cette scène, c’est devenu le quotidien de cette promotion. Un professeur, qui a préféré rester anonyme, nous avoue : « Au début, je faisais passer la liste d’émargement dès le début du cours. Maintenant, j’attends au moins une heure, je sais qu’elle ne sera pas complète sinon. Je ne ferme même plus la porte ». L’IFOP s’est intéressé à cette situation, et a réalisé une étude pour tenter de comprendre ce phénomène.

D’après les résultats de cette étude, Alexandra et Coralie auraient déjà perdues, à elle deux, près de 92h de cours. Des chiffres édifiants. Cette étude pointe aussi un phénomène intéressant : plus l’heure de début du cours arrive tôt, et plus le retard est conséquent. Ainsi, pour un cours qui débute à 8h, les chances de ne pas voir Alexandra sont de 75%.

Comment expliquer un tel retard?

Depuis l’année dernière, une théorie est sans cesse rabâchée par un étudiant. Pour ne pas préserver son anonymat, nous l’appellerons Antoine. « J’ai remarqué que plus un étudiant habite proche de son université, plus celui-ci a tendance à arriver en retard », nous confie Antoine. « Regardez Ugo et Thibaut par exemple, ils habitent à 100 mètres de la salle E201, et pourtant ils arrivent souvent 5 minutes après la fermeture de la porte … » ajoute-t-il. « Je fais moi-même les frais de cette théorie. Ce n’est pas de ma faute, ce sont les chiffres qui parlent ».

Mais alors, cette hypothèse est-elle réellement fondée? Nos enquêteurs ont investigué à ce propos. Or, il s’avère qu’Alexandra habite exactement à 1,1km de l’UCO, soit à un peu plus de 10 minutes de marche. De son côté, Coralie nous vient tout droit de la Roseraie, située à presque 3km de la salle de classe. Elle en a donc pour presque 40 minutes de marche (2h08 si l’on circule à la vitesse de Bastien). Nos deux sujets d’études habitent donc à des distances relativement élevés de la salle E201. Ce n’est donc pas à cause de ce facteur que Coralie et Alexandra arrivent autant en retard.

Alexandra fait l’objet d’un meme

Le réchauffement climatique en cause ?

Avec les bouleversements climatiques des dernières années, un élément n’aura échappé à personne : les hivers sont froids. Très froids. Au point que la tentation de rester au chaud le matin ne cesse de grandir. Les scientifiques ont noté une évolution des mesures concernant Alexandra : si la température atteint 0, les chances de la voir sortir de chez elle avant 11h sont quasi-nulles. Un facteur préoccupant pour la scolarité de cette dernière, alors que le thermomètre pointe de plus en plus bas.

Ce facteur climatique n’a d’ailleurs pas échappé à l’attention de beaucoup de personnes. Ainsi, en marge de la COP26, Greta Thunberg a pris la parole pour dénoncer « des conditions devenant insoutenables » et exhorter à « agir avant qu’il ne soit trop tard pour Alexandra et Coralie ». Un appel qui reste pour le moment sans réponse de la part des décideurs politiques, mais qui a néanmoins abouti à la création d’une association, Coralie et Ollivia : Non Au Retard (CONAR).

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez votre amour !

8 commentaires

  1. pourqoi sous- estimé une distançe de 200 métres entre
    Entre la maison et.la.fac.?
    Je vous y verait………………

    Jeunes con

  2. votre silensse en dis lon……..
    vous ne vous soucier pas des pbms des gens

    Jusste honteux en faite………………..

  3. « J’ai remarqué que plus un étudiant habite proche de son université, plus celui-ci a tendance à arriver en retard ». Comment expliquer alors que Marjorie soit toujours présente 15min en avance malgré le fait qu’elle habite à 600 mètres. A méditer.

  4. Je tiens à préciser que Coralie arrive plus souvent à l’heure depuis les vacances de la Toussaint

    A bon entendeur

Laisser un commentaire