Concours de logos : les résultats sont tombés

Depuis le 3 novembre, le site cncm2022.fr est devenu indépendant de l’UCO. Contrairement à la Bretagne, notre site web a réussi à prendre ses aises et à se libérer de ses chaînes. Afin d’asseoir notre souveraineté, nous avons lancé un concours interne de conception de logo, dans le but de définir une nouvelle identité visuelle pour notre promotion. Retrouvez ci-après les différentes propositions retenues !

Proposition 1 : Julia et son flagrant plagiat

Julia Ghiloni, réputée pour sa créativité et sa fibre artistique, a réalisé une des meilleures propositions. « Je tenais vraiment à respecter la charte graphique de cncm2022.fr, pour mettre toutes les chances de mon côté », confie-t-elle à notre jury. « Pour ce qui est des formes utilisées, je me suis seulement inspirée de mon talent », ajoute Julia.

Logo proposé par Julia

Cependant, le jury n’a pas été dupé par le beau discours de Julia. Effectivement, son logo reprend en tout point le logo officiel de l’Université Catholique de l’Ouest, aussi bien sur la forme que sur le fond. « S’il y a bien une chose qui m’horripile, c’est le plagiat », nous indique Bastien, membre du jury. A ceci, Antoine, aussi membre du jury, ajoute : « Quelle indignité ».

Malgré son œuvre de qualité, Julia a commencé le concours en bien mauvaise posture. Son positionnement sur le podium dépendra donc de la qualité des productions présentées par ses adversaires.

Proposition 2 : David et sa proposition « originale »

David Esnault, célèbre photographe qui n’est plus à présenter, est le deuxième candidat de notre concours. « Quand j’ai appris qu’il y avait un concours d’organisé, je me suis dit qu’il fallait que je participe, qui sait, ça pourrait déboucher sur un stage ! », indique David à notre jury. « En soit, mon logo ne sert que de prétexte », ajoute-t-il. « J’ai juste pris les couleurs imposées, et j’ai ajouté un peu tout et n’importe quoi ».

Logo proposé par David

Contre toute attente, le jury de notre concours a été séduit par la proposition de David. « Seul un fou pourrait nier le talent de David, ce qui n’est pas mon cas » , nous confie Bastien en se cognant la tête sur la table. Antoine, de son côté, ajoute : « Ce que j’aime chez David, ce n’est pas son logo. C’est la démonstration artistique dont il a su faire preuve. Un amas de merdes rassemblées ensemble, ça fait quelque chose de fabuleux ».

David est donc en bonne position pour remporter le concours. L’originalité de son œuvre met en avant toutes ses qualités artistiques. Mais il reste encore un sérieux concurrent qui pourrait faire de l’ombre au talent de notre cher David.

Proposition 3 : Adrien et son léopard agonisant

Le voilà. Le dernier concourant et pas des moindre, puisqu’il s’agit du célèbre Adrien Guegand, dit « Adwi ». Cet entrepreneur autodidacte aux capacités d’adaptation époustouflantes, était le challenger de notre concours. « A la base moi j’ai juste un bagage en informatique » , nous explique Adrien. « Mais je suis capable de m’adapter à toutes les situations », poursuit-il. « J’ai donc ouvert ma valise, et j’ai pioché un logo que j’avais réalisé pour je ne sais plus quelle occasion. En soit y’a pas de rapport avec les consignes, mais je pense que ça peut passer ».

« Logo » proposé par Adrien

« Si l’audace devait être une image, ça serait ça ! » , hurla Bastien. « On dirait que le léopard est en train de crever… Il faut abréger ses souffrances… » ajoute Antoine. Contre toute attente, la PETA, association de protection du bien-être animal, s’est manifestée, menaçant Adrien pour avoir créé une « abomination sans pareil ».

L’organisation a ordonné la disqualification d’Adrien de notre concours et a demandé de confier son léopard à un foyer pour animaux maltraités, dans l’espoir qu’il trouve une famille « plus stable » .

Résultat et vainqueur du concours

Après les soutenances de nos trois candidats, le jury a délibéré et a pu définir le gagnant ou la gagnante du concours. Quel est alors le verdict ? Evidemment et sans surprise, c’est Antoine qui a gagné ce concours.

Logo non proposé par Antoine

La foule était nombreuse (David et Ugo) pour assister à la remise du trophée par Bastien (un superbe sucre d’orge). Très ému, Antoine s’est exprimé sur sa victoire : « C’est un honneur pour moi de remporter la victoire. Il faut dire que la concurrence n’était pas au niveau… Ca aurait été sûrement plus serré si Camille ou Coralie avait participé. C’est une belle victoire, je compte l’ajouter à mon CV ».

De leur côté, les candidats perdants ont accusés l’organisation de tricherie. En effet, des rumeurs de corruption planent sur le concours, Bastien étant suspecté d’avoir décerné le trophée à la personne lui offrant le plus de bière. La foule présente sur place a même déployé une banderole : « UN TROPHEE CONTRE UN LITRON ? NON A LA CORRUPTION ». Sollicité, le principal intéressé n’a pas souhaité réagir à ces accusations.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez votre amour !

Un commentaire

  1. Le logo de David mérite bien plus de reconnaissance.
    Ce jury est corrompu jusqu’à la moëlle
    Juste honteux.

Laisser un commentaire